Quelle Education Avant Le Changement De Dentition?

Au cours des premières années de sa vie, l’enfant apprend à modeler et à maîtriser son corps par le mouvement et l’activité sensorielle. Sa volonté d’apprendre, qu’il a héritée de sa vie prénatale, s’extériorise dans le besoin incontrôlable d’activité et de mouvement. Chaque impression sensorielle produit un effet sur son activité motrice. Nous appelons « imitation » ce lien entre l’expérience sensorielle et la volonté. A ce stade, apprendre signifie pour l’enfant faire l’expérience du monde nouveau à travers les sens et s’approprier le vécu par imitation dans le jeu personnel libre. Les recherches actuelles sur le cerveau ont montré à diverses occasions que cette activité a une influence directe sur le développement du corps. Ce sont seulement les impressions sensorielles qui permettent aux organes sensoriels de fonctionner et au cerveau de se développer (Herman Haken, Maria Haken-Krell, Erfolgsgeheimnisse der Wahrnehmung, Berlin 1994 - Secrets du succès de la perception). Rudolf Steiner formule cette idée en 1907 de la manière suivante : « Tout comme les muscles de la main développent leur force en accomplissant leur travail, le cerveau ainsi que les autres organes du corps physique de l’homme sont mis sur la bonne voie quand ils reçoivent les impressions justes de leur environnement ». (L’éducation de l’enfant à la lumière de la science de l’esprit, Dornach, 1992, p. 25). 

Les questions qui en découlent sont les suivantes : comment créer pour l’enfant l’environnement qui lui permettra de faire ses premières expériences sensorielles ? Comment le protéger d’une trop forte stimulation des sens ? Qu’est-ce que l’enfant peut imiter ? Au vu du rôle prépondérant de l’environnement humain et sensoriel, l’éducateur a essentiellement une fonction de protection et de modèle. Les choses naturellement simples et originelles, même au niveau des jouets, stimulent bien mieux l’activité individuelle et l’imagination qu’un environnement techniquement parfait.

Zimmermann, Heinz: Waldorf-Pädagogik weltweit, Ed.: Freunde der Erziehungskunst, 2001.